building culture
Les grandes histoires s’écrivent avec des valeurs dans le cœur des hommes.
Explorez nos valeurs...
Nous sommes un groupe d’entreprises qui opère dans les marchés suivants:
Ingénierie & Construction, Environnement, Énergies Renouvelables, Télécommunications, Immobilier et Entreprises.
Photo de Luís Pinto, finaliste du Prix Emergentes dst 2011.

Respect. (do lat. respectu) s.m. 1.acte ou effet de respecter; 2.considération; estime; 3.déference; égard; vénération; 4.homenage; culte; 5.relation; référence.

Nous croyons que tout le monde doit être respecté pour son leur travail, ses attitudes, ses opinions, et ses options.

Photo de Mila Teshaieva, finaliste du Prix Emergentes dst 2011.

Rigueur. (do lat. rigore) s.m. 1.dureté; force; 2.fig., sévérité; ponctualité; exactitude.

Il n’y a pas de « plus ou moins nivelé », de « plus ou moins d’aplomb », de « plus ou moins propre » ou de « plus ou moins sûr », mais des « nivelé », « d’aplomb », « propre et sûr ». La rigueur se reflète sur nos procédés, sur les horaires et les règles à respecter. Être sévère, du point de vue des principes et de la morale, c’est être rigoureux.

Photo de , finaliste du Prix Emergentes dst 2012.

Passion. (do lat. passione) s.f. 1.sentiment intense et également violent (d’affection, de joie, de haine, etc.) qui rend difficile l’exercice d’une logique impartiale; 2.objet de ce sentiment; 3.grande prédilection; 4.partialité; 5.grand chagrin; immense souffrance.

Sous le signe de la passion - texte du poète Regina Guimarães – c’est notre symbole. La Passion c’est avoir un grand enthousiasme pour quelque chose, c’est un état d’esprit favorable ou contraire à quelque chose.
C’est la sensibilité qu’un ingénieur ou un architecte transmet à travers une œuvre.
La Passion c’est se donner à un projet. La Passion est un état d’âme chaude.

Photo de Jakub Karwowski, finaliste du Prix Emergentes dst 2012.

Loyauté. (do lat. legalitate) s.f. qualité de loyal; fidélité; sincérité.

Respect des principes et des règles qui guident l’honneur et la probité. Fidélité à nos engagements et aux contrats assumés, présence de caractère.
Être loyal avec les partenaires d’affaires, qui dépendent de nous et dont nous dépendons. Être digne de confiance parce que nous sommes loyaux.

Photo de Ian Lieske, finaliste du Prix Emergentes dst 2011.

Solidarité. (do lat. solidare) s.m. 1.qualité de solidaire; 2.responsabilité réciproque entre des éléments d’un groupe social, professionnel, etc.; 3.sentiment de partage de la souffrance d’autrui.

Être solidaire c’est être ami, c’est tendre la main avec générosité authentique, c’est donner de la joie et de la chaleur à celui qui, d’une certaine façon, est marginalisé. Être solidaire c’est être plus humain. Une entreprise solidaire est reconnue comme une entreprise juste et qui n’est pas égoïste. Une entreprise solidaire est préférée dans les affaires. C’est une entreprise plus compétitive. Le volontariat un moyen qui sert la solidarité. C’est moderne, juste, cultivé, ami. C’est un geste noble et d’élévation morale.

Photo de , finaliste du Prix emergentes dst 20

Courage. (do lat. coraticum) s.f. 1.bravoure face à un danger; intrépidité; témérité; 2.force morale face à une souffrance ou un malheur; 3. [fig.] énergie dans l’exécution d’une tâche difficile; persévérance.

Le courage est essentiel à notre vie. Courage pour faire face para aux situations moins sympathiques sur les thèmes les plus difficiles, sans attendre des solutions survenant par hasard.
C’est une valeur que nous devons souligner par opposition à peureux, lâche et paresseux. Courage pour réagir à une critique, non pas avec une attitude de démotivation ou de tristesse, mais plutôt en cherchant le moyen et l’action pour dépasser la raison de celle-ci. Ce type de courage, qui est aussi un courage intellectuel, est recommandé.

Photo de Filipa Alves, finaliste du Prix Emergentes dst 2011.

Ambition. (do lat. ambitione) s.f. 1.désir ardent de richesse, d’honneurs ou de gloires; 2.expectative par rapport au futur; aspiration; 3.convoitise; cupidité.

Désir ardent d’atteindre un objectif déterminé. Ambition pour ne pas nous résigner. Ambition pour tirer le plus grand potentiel de nous-même. Ambition pour nous mériter. Ambition pour être des athlètes dans notre profession de haut niveau. Ambition pour battre nos marques. Ambition pour faire les meilleures affaires avec la valeur maximale grâce à la plus grande compétence et efficacité.

Photo de Scarlett Coten, finaliste du Prix Emergentes dst 2011.

Bon goût. (do lat. gustu) s.m. 1.capacité d’appréciation de la valeur esthétique de quelque chose; 2.élégance, raffinement, sens de l’esthétique; 5.marque particulière qu’un artiste donne à ses productions.

Nous avons choisi de fonder l’économie de l’entreprise sur une image cultivée, cosmopolite et cool. Parce que c’est une façon d’être avec du charme. Bon goût parce que nous somme durables et respectons la planète. Bon goût parce que nous sommes sensibles. Bon goût parce que.

Photo de Karl Erik Brondbo, finaliste du Prix Emergentes dst 2011.

Responsabilité. (do lat. respondere) s.f. obligation de répondre de ses actions, de celles des autres ou des choses confiées.

Nous devons être sûr que, face à un choix, nous choisissons ce qui est meilleur pour les deux et non uniquement ce qui est meilleur pour chacun. Chaque collaborateur est responsable de son activité négociée et co-responsable si le collègue ne respecte pas la sienne, empêchant l’objectif commun. Une équipe c’est l’ensemble – le tout. Dans le jeu entrepreneurial, comme dans le social ou le familial, tout le monde doit respecter sa position relative et doit contribuer à ce que, par omission, nous ne permettions pas que l’un des nôtres ne soit pas l’un des nôtres.

Noticias 2 Luisa Costa Gomes vence XX GPL dst
02/06/2015
Luísa Costa remporte le Grand Prix de Littérature dst

L’écrivain Luísa Costa Gomes a remporté la vingtième édition du Grand Prix de Littérature dst avec l’œuvre « Cláudio e Constantino ». La récompense, d’une valeur monétaire de 15 000 euros, sera remise le 3 juillet prochain, au Theatro Circo, à Braga, lors d’un événement intégré dans le Salon du Livre. L’édition de cette année du Grand Prix de Littérature dst a eu 135 candidatures, ce qui en fait l’édition la plus concourue de toutes depuis que ce prix a été institué en 1995. Le prix a un caractère rotatif pour ce qui est des genres littéraires, en distinguant, une année, un livre de poésie publié en première édition lors de la biennale précédente et l’année suivante, un titre en prose, également sorti en première édition  lors de la biennale précédente.

Le jury qui a décidé à l’unanimité a révélé la qualité de cette œuvre pour « tout ce qu’elle met en évidence de maturité singulière et d’innovation dans le domaine des solutions narratives, de la congruence interne, de l’écriture d’une précision unique et d’engin sémantico-formel », en soulignant également « un pouvoir incantatoire, inventé et problématique ainsi que pour les rythmes et les mécanismes de composition auxquels elle a recourt. »

 =« Cláudio e Constantino » est une nouvelle rustique en paradoxes, ayant des racines non seulement chez Voltaire et la Comtesse de Ségur, mais également chez Sterne, chez Proust, dans la tradition romantique et dans les Mille et une nuits. C’est un texte qui utilise un dispositif fictionnel parodique et humoristique pour présenter et jouer avec certains des paradoxes classiques de l’Histoire de la Philosophie, dans un ouvrage qui propose un univers utopique, affectueux et léger dans lequel deux frères se retrouvent confrontés à chaque instant aux grandes et petites questions que la connaissance du monde leur pose en permanence.

Née à Lisbonne en 1954, Luísa Costa Gomes est titulaire d’une maîtrise en Philosophie. Professeur de l’Enseignement secondaire, fabuliste, romancière, dramaturge, scénariste, traductrice et chroniqueuse, elle a publié cinq romans, six volumes de contes, deux livrets et dix pièces de théâtre parmi lesquelles « Nunca Nada de Ninguém », « Clamor » (sur les textes du Père António Vieira), « O Céu de Sacadura » et « O Último a Rir ». Elle fait partie du Programme Les arts à l’École fonctionnant à la Direction Générale de l’Innovation et du Développement des études, depuis 2000. Elle traduit des films, des pièces de théâtre et de la fiction. Elle dirige la revue « FICÇÕES » (revue de contes).

La célébration de l’écriture en tant que véhicule de progrès social trouve dans ce prix un élan décisif pour que les auteurs nés et résidents au Portugal découvrent un port sûr pour leur créativité et une ancre pour de futurs projets. Pour José Teixeira, Président du Conseil d’administration du groupe dst, le fait que cette édition du Grand Prix de Littérature dst ait eu une participation record « prouve que cette initiative s’assume de plus en plus comme un moment marquant dans le panorama culturel national et décisif dans la promotion des lettres au Portugal », en soulignant que « le succès de cette vingtième édition non seulement nous remplit d’orgueil comme il nous apporte également des responsabilités accrues en tant qu’entreprise qui aborde la culture comme une partie décisive de sa manière d’être dans les affaires ».

Affirmation culturelle

En pariant depuis vingt ans sur l’attribution de ce prix littéraire, le groupe dst renforce son rôle de mécène culturel, un secteur qui, bien qu’il soit éloigné du core business de l’entreprise, est devenu une partie indissociable de son ADN, en se reflétant d’une manière plus visible dans sa signature de marque, building culture. La promotion des arts, en tant que reflet et motif de réflexion du monde contemporain, est également une manière pour le groupe dst de penser ses modèles d’affaires et d’intervention sociale. Des initiatives comme le Prix International Emergentes dst, dans le secteur de la photographie, le soutien au Theatro Circo ou l’innovateur projet shair (une plateforme en ligne pour la promotion et la commercialisation des œuvres de nouvelles valeurs des arts plastiques) font de cette entreprise de Braga un cas unique dans le lancement de ponts entre des domaines apparemment tellement différents, mais qui, en fait, trouvent de multiples points de contact.